La valorisation

Grâce à son approche intégrée, l’IHU ICAN a mis en place toutes les synergies nécessaires à son projet partenarial qui s’articule autour de l’identification de l’innovation et de la concrétisation des partenariats.

L’action de valorisation de la recherche de l’IHU ICAN est structurée et coordonnée par le pôle Juridique et Valorisation et accompagne les porteurs d’innovation, en interne au sein de la communauté d’équipes cliniques et d’équipes de recherche, ainsi qu’en externe dans le cadre de partenariats académiques ou de collaborations R&D avec les entreprises impliquées dans les maladies du cardiométabolisme et de la nutrition.

L’équipe du Pôle Juridique et Valorisation de l’ICAN est très intégrée dans l’ensemble des projets portés par les équipes de médecins et de chercheurs. Elle propose, dès la phase de réflexion de leur projet, un conseil personnalisé sur la partie réglementaire et sur les possibilités de valorisation.

Grâce à son approche 360°, l’équipe a mis en place toutes les synergies nécessaires pour proposer une offre de service complète de la détection de l’innovation à la concrétisation des partenariats. Cet apport est modulable selon les besoins de chaque innovation ou partenariat. La valeur ajoutée de l’équipe s’étend de la co-innovation à l’accompagnement du développement produit pour l’accès au marché et son intégration dans des parcours de soins innovants.

Synergies du soutien à la recherche

L’accélération des partenariats est rendue possible grâce à l’intégration de deux pôles stratégiques de l’IHU ICAN : le pôle opérations scientifiques, ainsi que le pôle le juridique & valorisation ; l’IHU bénéficie également des expertises de ses fondateurs (Sorbonne Université, INSERM, AP-HP).

IHU Track

L’ICAN a été le premier IHU à mettre en place un fast-track réglementaire avec l’URC (Unité de Recherche Clinique) de la Pitié-Salpêtrière. Coordonnée par un chef de projet URC-DRCI, dédié aux projets de sa communauté scientifique, la validation des dossiers réglementaires est ainsi accélérée et les montages sont faits en collaboration entre l’ICAN et l’URC.

Guichet unique

L’IHU-ICAN a mis en place « un guichet unique » pour les projets R&D, ouvrant la porte vers l’ensemble des expertises. L’ICAN facilite l’accès à ses expertises, technologies et communautés internes. Ainsi, l’IHU simplifie les processus contractuels pour les études à promotion académique ou l’utilisation de ses plateformes et fait gagner un temps précieux à tous ses partenaires.

Partenariats avec les industriels

L’IHU ICAN favorise la maturation des innovations en santé et l’IHU ICAN a noué de nombreux partenariats R&D, avec notamment une offre adaptée aux besoins des entreprises du médicament, du dispositif médical et de la e-sante.

Notre mission

« La valorisation axée sur la recherche translationnelle au service des parcours de soin innovants »

L’accélération du transfert technologique au tissu économique et au chevet du patient est le moteur de l’activité de notre valorisation.

Grâce au travail conjoint de ses équipes dédiées au partenariat, réunissant les pôles des opérations scientifiques et juridique et valorisation, l’ICAN a mis en place une approche intégrée et de guichet unique du partenariat, afin d’accompagner les chercheurs et cliniciens ainsi que les entreprises à transformer leurs recherches en innovations pour une meilleure prise en charge des patients.

Le soutien à l’innovation interne comme externe, s’organise autour de 6 axes :

1) Détection – Protection pour les investigateurs et chercheurs de la communauté

  • Un guichet unique au service des chercheurs et cliniciens

L’IHU ICAN a mis en place « un guichet unique » ouvrant la porte vers l’ensemble des expertises nécessaires à un projet de R&D. L’ICAN est devenu un facilitateur d’accès à des expertises uniques : technologiques, médicales et scientifiques, en lien avec à sa communauté de médecins et chercheurs et avec l’appui des équipes opérationnelles, du plateau d’investigation clinique et des plateformes technologiques de l’IHU.

Avec son guichet unique, l’IHU facilite les processus contractuels pour les études cliniques à promotion académique ou pour l’utilisation de ses plateformes et fait gagner un temps précieux à tous ses partenaires.

  • Des liens étroits avec les partenaires fondateurs

ICAN propose également un accès facilité aux compétences des offices de transfert de technologie de ses fondateurs Sorbonne Université (SATT Lutech), AP-HP ou Inserm selon la nature de l’invention.

Des campagnes de détection réalisées par les équipes de l’IHU visent à identifier les innovations et à créer une dynamique de co-innovations entre les laboratoires et les services cliniques du périmètre (translationnel) mais également entre les disciplines du cardiométabolisme (diabète-cardio, Nash-cardio …) afin d‘inventer une médecine globale et personnalisée pour répondre aux besoins spécifiques de la prise en charge des maladies du cardiométabolisme.

2) Prise en main & banc d’essai

  • Une prise en main sur mesure

L’offre des plateformes de l’IHU ICAN est ouverte à des collaborations R&D avec des acteurs privés et des partenariats académiques, et permet une prise en main sur mesure de chaque projet qui bénéficie de l’expertise et de l’accompagnement des équipes de nos plateformes technologiques.

L’aspect réglementaire est étudié dans sa globalité dès le début du projet afin de lever les éventuels freins juridiques et réglementaires qui pourraient apparaitre tout au long du projet.

Grâce aux équipes de l’IHU ICAN le réglementaire est intégré très en amont et devient une force plaçant la technologie à un niveau concurrentiel. Approche globale et stratégie réglementaire, méthodologie et design d’étude clinique, aide à la rédaction du protocole, dimensionnement de l’étude et évaluation des coûts… tous les aspects du projet sont étudiés.

  • L’IHU ICAN – Banc d’essai

L’étroite collaboration développée entre l’IHU ICAN et ses fondateurs : AP-HP, Inserm et Sorbonne-Université permet l’accès à de nombreuses expertises en plus de celles proposées directement par l’ICAN. Les produits ou services sont évalués en situation réelle d’utilisation afin d’en tester les performances technologiques, la prise en main utilisateur et leur adéquation avec les besoins du marché : preuve de concept, de-risking, identification des besoins patient, positionnement concurrentiel.

3) Preuve de concept clinique

Les études cliniques peuvent être réalisées au sein de notre plateau d’investigation clinique, situé au cœur de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, et en collaboration avec le DMU ARCHIMEDE (Alliance Réanimation Cardiologie Chirurgie cardio thoracique et vasculaire, médecine Interne, Métabolisme Endocrinologie, Diabétologie Et nutrition) qui regroupe 347 lits, 57 places de jour, 970 professionnels sur les sites des hôpitaux Pitié-Salpêtrière, Saint-Antoine et Armand Trousseau. L’IHU ICAN s’appuie sur un réseau de 168 médecins de renommée internationale.

Le plateau d’investigation clinique de l’IHU ICAN, c’est :

  • plus de 50 études cliniques en cours, dont 50% à promotion industrielle
  • 600 patients inclus par an pour plus de 1 000 visites

En savoir plus

L’IHU ICAN permet également d’accéder à une vaste offre unique de données cliniques et d’échantillons biologiques recueillies dans des études de cohortes.

En savoir plus

4) Financement de la R&D académique : réponse aux AAP compétitifs et recherche de financements privés

  • Des équipes dédiées

L’approche de la valorisation des recherches et expertises de la communauté de l’IHU ICAN est portée par deux pôles stratégiques du partenariat, le pôle des opérations scientifiques et le pôle juridique & valorisation. La valorisation réalisée par l’ICAN est basée sur un modèle d’intégration non seulement dans l’organisation interne de l’ICAN mais également entre l’ICAN et ses fondateurs.

L’ICAN réalise l’accélération des partenariats, grâce à une double intégration des fonctions supports nécessaires au partenariat via son guichet unique.

  • Une aide à la conception et au montage de projets

Au sein de l’ICAN, l’ensemble des différentes expertises sollicitées (scientifique, réglementaire, financière, juridique et valorisation), intervient dès la conception d’un programme de recherche par la communauté de l’ICAN ou dès le premier contact avec un partenaire. Cette organisation en mode projet permet d’anticiper les contraintes et de les intégrer dans la construction du projet. Les étapes réglementaires, juridiques et contractuels deviennent des avantages concurrentiels pour les entreprises avec lesquels nous travaillons, grâce à l’anticipation et à leur intégration au sein du projet de développement des sociétés.

  • Une aide en synergie avec les équipes de nos fondateurs

En tant que guichet unique ouvrant vers l’ensemble des expertises translationnelles de sa communauté, l’ICAN est la porte d’entrée des projets de R&D. Dans ce cadre, les expertises des cellules opérationnelles des fondateurs (Sorbonne Université, INSERM, AP-HP) viennent soutenir les compétences de l’ICAN, sans création de doublon. Le partenariat d’ICAN s’appuie sur des professionnels spécialisés dans les thématiques médico-scientifiques de l’IHU, en contact quotidien avec la communauté scientifiques.

L’ICAN a été le premier IHU à mettre en place un fast-track réglementaire avec l’URC de la Pitié-Salpêtrière. Avec un chef de projet URC-DRCI, dédié aux projets de notre communauté scientifique, la validation des dossiers réglementaires est accélérée et les montages sont faits en collaboration entre l’ICAN et l’URC.

L’ICAN a pour ambition de simplifier les processus contractuels pour les études à promotions académiques (AP-HP et autres promoteurs), ou pour l’utilisation de nos plateformes.

Grâce à ce guichet unique l’ICAN est devenu, pour les investigateurs comme pour les partenaires privés, un facilitateur pour l’accès aux expertises et technologies de notre communauté, ainsi que l’offre globale de nos fondateurs, nécessaires à la réalisation des projets.

5) Des Parcours patients innovants

  • L’IHU ICAN – un acteur en pointe sur les données de santé

L’explosion des maladies du cardiométabolisme (diabète, obésité, maladies du foie et maladies du cœurs), maladies chroniques que les malades vont devoir intégrer dans leur quotidien, impose un changement d’échelle dans leur prise en charge hospitalière avec la création de parcours de soins innovants intégrant plus de lien entre la ville et l’hôpital et les outils de e-santé pour améliorer le suivi des malades.

Les équipes de médecins et de chercheurs sont très mobilisées et contribuent avec l’aide des équipes de l’IHU ICAN à la conception, l’évaluation et la mise sur le marché d’outils numériques en santé.

Ces outils sont d’importants pourvoyeurs de données de santé. Il est capital d’anticiper tous les aspects réglementaires sur la protection des données de santé afin de pouvoir mener ces projets novateurs jusqu’à la mise sur le marché, l’intégration dans les parcours de soins et la demande de remboursement par la caisse d’assurance maladie. L’approche holistique de l’IHU ICAN permet de maîtriser les coûts de l’innovation afin de rendre acceptable son remboursement par la CPAM.

Organiser les flux de données multiface, multiplateforme pour les utilisateurs finaux, médecins de ville, hospitaliers, paramédicaux, patients, famille (aidants) est désormais un enjeu majeur pour rendre les données exploitables. L’ICAN est un acteur majeur des données de santé dans le domaine des maladies du cardiométabolisme.

  • Une offre de service pour les Dispositifs Médicaux (DM)

De plus, L’ICAN propose une offre technico-réglementaire sur les dispositifs médicaux, dont les outils e-sante, qui permet de couvrir l’ensemble de la chaine de création jusqu’aux organismes notifiés :

    • Anticipation évaluation médico-technique et médico-économique en vue du remboursement (inscription LPPR)
    • Définition de nouveaux parcours de soins et projet organisationnel innovant, art 51 LFSS2018

En savoir plus
  • Une approche Living Lab au service des innovations dans le cardiométabolisme

L’approche Living Lab de l’ICAN stimule les innovations pérennes en santé. Les équipes opérationnelles de l’IHU accompagne le process de création à toutes les étapes du projet. Grâce à la proximité des patients, aux liens avec les meilleurs experts médicaux et scientifiques du cardiométabolisme en France, l’ICAN permet la réalisation de projets innovants en parfaite adéquation avec les besoins des patients pour répondre aux exigences du marché et concevoir des produits ou services répondant à un besoin patient concret.

Partenariats

Corwave

CorWave est une société française de haute technologie qui développe des pompes cardiaques implantables innovantes, en utilisant une technologie de rupture : la membrane ondulante. Cette technologie brevetée, inspirée par la nature, est capable de reproduire un pouls et des vitesses d’écoulement du sang similaires à ceux d’un cœur sain, visant ainsi réduire les risques de complications associées aux pompes actuelles.

CorWave a donc choisi de s’entourer d’acteurs majeurs dans le domaine cardiaque à l’image de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière AP-HP, de l’Institut de Cardiométabolisme et de Nutrition (ICAN) ainsi que du CHRU de Lille.

Le programme CALYPSO a pour ambition d’optimiser puis de valider en clinique le dispositif CorWave LVAD développé par CorWave grâce à l’expertise très pointue en cardiologie des professionnels de santé de l’AP-HP et des membres de la communauté de l’IHU-ICAN. Les équipes de l’ICAN apportent dans CALYPSO l’expertise nécessaire à l’analyse de l’inflammation en cytométrie et en chromatographie ainsi que les données produites par les pompes actuelles afin d’étudier l’ensemble des interactions qui peuvent influencer le fonctionnement des pompes implantables et provoquer des effets indésirables.

Le programme CALYPSO doit permettre de valider cette technologie de pointe pour apporter une réponse aux personnes porteuses d’une insuffisance cardiaque qui développent des complications suite à l’implantation de pompes cardiaques. Le consortium Calypso a pour vocation de placer ses membres en pôle position dans le domaine du traitement de l’insuffisance cardiaque terminale.

Siemens

Siemens Healthineers souhaite favoriser l’innovation scientifique et médicale pour soutenir le développement de la médecine de précision et la transformation des parcours de soins.

SIEMENS Healthineers a souhaité collaborer avec les équipes de l’ICAN pour accompagner le développement de la filière d’imagerie cardiovasculaire. En mettant à la disposition des équipes de l’ICAN des ressources humaines et technologiques pendant 5 ans afin de créer des synergies entre leurs expertises.

En particulier, grâce à la technologie du « Compressed sensing », SIEMENS Healthineers travaille avec les équipes de l’IHU pour développer de nouvelles séquences d’acquisition d’images plus rapides pour améliorer le confort des patients lors des examens IRM (réduisant le temps passé dans la machine et le nombre d’apnées nécessaires pour acquérir des images cardiaques de bonne qualité ce qui permettra à plus de patients âgés de bénéficier de ce type d’examens performants.

Les équipes travaillent également sur l’amélioration de modèles de jumeaux digitaux cardiaques utilisés dans la préparation des interventions afin d’améliorer la prise de décision médicale pluridisciplinaire.

L’imagerie médicale occupe une place croissante dans le secteur de la santé. Les progrès des techniques d’imagerie permettent désormais de détecter les maladies plus tôt et plus précisément, pour un traitement plus ciblé, moins invasif et une surveillance étroite de la réponse thérapeutique. Pour aller plus loin, L’ICAN a fait le choix d’investir significativement dans ce domaine avec l’acquisition d’une IRM à la pointe de la technologie entièrement dédiée à la recherche en imagerie sur l’homme. Ce choix ambitieux permet de donner un coup d’accélérateur à la recherche en imagerie cardiométabolique. L’un de grands défis de l’imagerie cardiaque est d’obtenir des images de qualité d’un organe en mouvement constant.

L’association avec SIEMENS Healthineers est un atout supplémentaire pour développer des travaux innovants en imagerie cardiométabolique au bénéfice des patients.