L’impact de l’obésité, des troubles métaboliques et des maladies cardiovasculaires (CVD) sur la santé publique nécessite une approche intégrée et translationnelle allant de la recherche fondamentale à la recherche clinique et aux traitements. L’objectif de l’IHU ICAN est de développer des stratégies intégrées pour améliorer la prévention et promouvoir une médecine personnalisée basée sur l’identification d’événements moléculaires précliniques, les prédicteurs des réponses au traitement et des outils de diagnostic et des thérapies innovants.

Les nouvelles connaissances croissantes dans le domaine des maladies cardiométaboliques (CMD) nécessitent de former les nouvelles générations de médecins et de chercheurs.

La nouvelle approche intégrée de la recherche translationnelle et de la médecine personnalisée dans les CMD doit être diffusée auprès des professionnels dans le domaine. Le développement d’outils omiques à grande échelle (génomique, métagénomique, métabolomique lipidomique, etc.) s’accompagne de l’accumulation de données massives qui doivent être analysées et traitées en appliquant des approches biologiques systémiques pour découvrir les biomarqueurs pour le diagnostic, le pronostic et le traitement des CMD. Le rôle majeur joué par le microbiote intestinal, dans la santé et les maladies, et en particulier les maladies métaboliques, exige d’enseigner de nouvelles compétences en génomique, en microbiologie et en biologie des systèmes. La pratique de la clinique moléculaire et du phénotypage doit être dispensée pour ouvrir de nouveaux champs d’investigation dans la recherche clinique.

Collaboration Polytech Sorbonne

L’ICAN intervient auprès des étudiants ingénieurs de POLYTECH Sorbonne et du Master 1 SESI dans le cadre de leur projet de stage de second semestre dont l’objectif est de proposer des réponses aux défis médicaux rencontrés par les cliniciens de la communauté de l’ICAN dans leur pratique quotidienne. Ce travail collaboratif met l’expertise scientifique et clinique de l’ICAN et l’expertise des étudiants ingénieurs au service du patient afin d’améliorer leur qualité de vie. Ces projets, rythmés par le calendrier scolaire, sont très stimulants pour les étudiants qui travaillent sur des dispositifs très concrets qui vont peut-être changer la vie des patients.

Collaboration internationale

L’ICAN a établi depuis 2014 de forts liens avec le Réseau québécois de recherche sur la santé cardiométabolique, le diabète et l’obésité (CMDO) avec l’objectif de créer un partenariat stratégique et durable entre la France et le Québec sur la formation à la recherche dans le domaine de la santé cardiométabolique, diabète et obésité. Ce programme transatlantique permet chaque année de faire travailler ensemble des jeunes professionnels de la recherche venant de l’IHU-ICAN et l’ensemble des universités du Québec en sol canadien.

Ces rencontres inter-universitaires stimulent la collaboration entre les laboratoires transatlantiques. Les rencontres lors des congrès scientifiques (ICAN series et réunions scientifiques de CMDO) augmentent le rayonnement et la portée des travaux de tous et stimulent les collaborations

LUCIEN JUNIOR BERGERON, PHD

DIRECTEUR ADJOINT DU RÉSEAU CMDO

« Depuis 2014, la communauté du CMDO a le privilège d’accueillir la relève scientifique de la France (ICAN) lors d’un échange étudiants qui va bien au-delà du transfert de connaissances. Durant les activités entourant le camp d’hiver, une activité phare de notre réseau, des amitiés sont créées, menant pour certains à des collaborations scientifiques soutenues et ayant un effet levier incroyable pour la recherche du CMDO à l’international. Cette semaine francophone québécoise est souvent une étape marquante pour nos campeurs, qu’ils soient de la France ou du Québec, combinant une expérience culturelle à une immersion scientifique multidisciplinaire de premier plan. Longue vie à cet échange étudiant au bénéfice de la recherche internationale au CMDO. »

Plus d’informations sur le réseau CMDO:
lucien.junior.bergeron@rrcmdo.ca

Séminaires et conférences

Favoriser l’augmentation des connaissances et des compétences des jeunes chercheurs dans le domaine des maladies cardiométaboliques et nutritionnelles dans un contexte national mais également international est une priorité pour ICAN. En effet, confronter leurs idées et leurs résultats avec des experts internationaux ainsi que partager leur expérience et leurs attentes avec d’autres chercheurs est une expérience clef pour les chercheurs.

Aussi, l’ICAN organise en collaboration avec UMR 1166 des séminaires et conférences mensuels avec des experts de renommée internationale.